Le challenge mondial Call for Code 2020 organisé par IBM s'attaque au changement climatique à l'occasion du 75ème anniversaire des Nations Unies

77 % des développeurs et des intervenants d’urgence interrogés dans le monde déclarent que le changement climatique est le problème le plus imminent auquel leur génération est confrontée

Genève - 26 févr. 2020: Siège du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme - Aujourd'hui, IBM, partenaire fondateur du Call for Code et David Clark Cause, son créateur, en partenariat avec les Nations Unies pour les droits de l'homme et la Linux Foundation, ont annoncé le challenge Call for Code de cette année, invitant les développeurs logiciel et les innovateurs du monde entier à contribuer à la lutte contre le changement climatique grâce aux technologies basées sur l’open source.

À l'occasion de leur 75ème anniversaire, les Nations Unies demandent un « examen de la réalité mondiale » et ont lancé la plus grande conversation internationale jamais organisée sur la manière de traiter les problèmes les plus urgents du monde, tels que le changement climatique. Pour répondre au cri de ralliement des Nations Unies et contribuer à construire l'avenir que nous souhaitons, IBM s'associe aux principales agences des Nations Unies et aux dirigeants mondiaux pour aider à lutter contre la crise climatique.

 

Après deux années de succès, le challenge Call for Code 2020 encourage et favorise la création d'applications pratiques basées sur des logiciels open source, notamment Red Hat OpenShift, IBM Cloud, IBM Watson, IBM Blockchain et les données de The Weather Company. L'objectif est d'utiliser la technologie de manière à ce qu'elle puisse avoir un impact humanitaire immédiat et durable dans les communautés du monde entier.

D’après une récente étude mondiale d'IBM menée par Morning Consult, qui a interrogé plus de 3 000 développeurs, intervenants d’urgence et activistes sociaux en Chine, en Colombie, en Égypte, en Inde, au Japon, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis :

  • 77% des intervenants d’urgence et des développeurs interrogés sont d'accord avec l'affirmation suivante : « Le changement climatique est le problème le plus urgent auquel est confrontée ma génération ».
  • 79% des personnes interrogées conviennent que le changement climatique peut être réduit ou combattu grâce à la technologie.
  • 87% des personnes interrogées estiment qu'il est important qu'un employeur potentiel ait pris des mesures pour lutter contre le changement climatique.
  • Les trois quarts des personnes interrogées sont d'accord pour dire que la communauté open source peut aider à mettre en place des solutions au changement climatique pour les communautés qui en ont besoin.
  • Huit personnes interrogées sur dix s'accordent à dire que la plupart des gens veulent faire quelque chose pour aider à lutter contre le changement climatique, mais ne savent pas par où commencer.

 

Plus de 180 000 participants issus de 165 nations ont pris part au Call for Code en 2019 ; ils ont créé plus de 5 000 applications axées sur la préparation aux catastrophes naturelles et les opérations de secours. Cette année, le Call for Code met les candidats au défi de créer des innovations basées sur des technologies open source pour aider à stopper et à inverser l'impact du changement climatique.

 

« Il est urgent de prendre des mesures contre le changement climatique et IBM est particulièrement bien placé pour mettre en relation les principaux experts humanitaires avec les développeurs les plus talentueux et les plus passionnés du monde entier », a déclaré Bob Lord, IBM Senior Vice President of Cognitive Applications and Developer Ecosystems. « IBM est déterminé à identifier, déployer et mettre à l'échelle des solutions technologiques qui peuvent contribuer à sauver des vies, à responsabiliser les gens et à créer un monde meilleur pour les générations futures ».

 

Bob Lord a rappelé qu'IBM s'est mobilisé dans toute l'entreprise, des engagements politiques sur le climat aux capacités de prévision météorologique d'IBM alimentées par l'Intelligence Artificielle et les supercalculateurs.

 

« Au cours de ces deux dernières années, grâce au Call for Code, l'UNDRR a vu le potentiel pour les développeurs de relever les grands défis sociétaux, et ces derniers auront un rôle crucial dans notre réponse à l'urgence climatique », a déclaré Mami Mizutori, Special Representative of the United Nations Secretary-General (SRSG) for Disaster Risk Reduction. « Le changement climatique est le problème le plus critique de notre époque, avec une multitude de facteurs contributifs localisés et d'effets en cascade qui ne peuvent être résolus par une seule organisation. Nous avons besoin d'un réseau mondial pour lutter ensemble contre ce phénomène ».

 

IBM et David Clark Cause sont ravis de lancer la troisième année de Call for Code à Genève, avec le nouveau sponsor Unity Technologies, le retour du sponsor Persistent Systems, le retour des soutiens Johnson & Johnson et Capgemini et de nouveaux soutiens : Red Hat et Nearform. Nous nous félicitons également de la collaboration continue des soutiens tels que Bank of China, Morgan Stanley, Cognizant, Infosys, Arrow Electronics et la fondation Clinton ainsi que du vaste écosystème d'entreprises, d'universités et de célébrités telles qu’Ellen DeGeneres, Jonas Brothers, Sting et Morgan Freeman qui soutiennent l'initiative.

 

« Dans le cadre du 75ème anniversaire des Nations Unies, nous sommes fiers de travailler avec notre partenaire fondateur IBM pour aider à commémorer cet événement capital en axant le challenge mondial Call for Code 2020 sur le changement climatique. En inspirant et en donnant aux développeurs du monde entier les moyens de contribuer à la lutte contre cette menace mondiale, Call for Code peut avoir un réel impact », a déclaré David Clark, créateur de Call for Code et PDG de David Cark Cause. « Je suis également ravi que le Président Bill Clinton revienne pour la troisième année en tant que juge éminent du challenge, aux côtés d'experts de premier plan en matière de droits de l'homme, de réponse aux catastrophes, de business et de technologie, issus du monde entier. »  

 

L'équipe gagnante du challenge Call for Code de l’année dernière, Prometeo, a créé un dispositif portable qui mesure le monoxyde de carbone, la concentration de fumée, l'humidité et la température pour surveiller la sécurité des pompiers en temps réel et pour les aider à améliorer leur santé à long terme. La solution a été développée plus avant dans le cadre du programme Code and Response d'IBM et vient de terminer son premier essai sur le terrain lors d'un incendie contrôlé avec les Grups de Reforç d'Actuacions Forestals (GRAF) et le Grup d'Emergències Mèdiques (GEM) dels Bombers de la Generalitat de Catalunya près de Barcelone, en Espagne. Prometeo a été développé par une équipe composée d'un pompier chevronné, d'une infirmière des services d'urgence et de trois développeurs. Telle que récemment testée, la solution matérielle et logicielle Prometeo est basée sur de multiples services IBM Cloud.

 

D'autres applications comme le projet Owl, lauréat du Call for Code 2018, et DroneAid, lauréat du hackathon Call for Code 2018 de Porto Rico, ont également été développées dans le cadre du programme Code and Response.

 

Consultez CallforCode.org pour rejoindre la communauté et en savoir plus sur le challenge, qui sera ouvert aux soumissions le 22 mars, Journée mondiale de l'eau 2020. Des informations complémentaires, un calendrier des événements en présentiel et virtuels, ainsi que des formations et des possibilités de participation au Call for Code seront disponibles à l'adresse suivante : https://developer.ibm.com/callforcode/

 

Téléchargez l'étude complète d'IBM réalisée par Morning Consult ici.

 

A propos de Call for Code

Les développeurs ont révolutionné la façon dont les gens vivent et interagissent avec pratiquement tout et tout le monde. Là où la plupart des gens voient des défis, les développeurs voient des opportunités. C'est pourquoi David Clark Cause a créé et lancé Call for Code en 2018 aux côtés de son partenaire fondateur, IBM. Cette initiative mondiale de 30 millions de dollars sur cinq ans est un cri de ralliement lancé aux développeurs pour qu'ils utilisent leurs compétences et leur maîtrise des dernières technologies, et qu'ils en créent de nouvelles, afin de générer des changements positifs et durables dans le monde entier grâce à leur code. Les solutions gagnantes du Call for Code, entre autres, sont développées et déployées via l'initiative Code and Response d'IBM.

 

A propos d’UN75

Les Nations Unies ont lancé la campagne UN75 - la plus vaste et la plus inclusive des conversations sur le rôle de la coopération mondiale dans la construction d'un avenir meilleur pour tous. La campagne verra les Nations Unies susciter des dialogues tout au long de l'année 2020 dans divers contextes à travers le monde. Dans le cadre d'un « examen de la réalité mondiale », quatre flux de données innovants constitueront le tout premier référentiel de solutions collaboratives (crowd-sourced) pour relever les grands défis mondiaux, notamment le changement climatique. Les dialogues de l'UN75 ainsi qu'une « enquête d'une minute » que tout le monde peut remplir, sont disponibles ici : https://un75.online/

Contact(s) relations externes

IBM

Gaëlle Dussutour Tél. : + 33 (0)6 74 98 26 92 dusga@fr.ibm.com

Weber Shandwick pour IBM

Robin Legros / Morad Salehi Tel. : + 33 (0)6 68 04 57 83 ibmfrance@webershandwick.com

Fils RSS correspondants
Thèmes Fils RSS
Cloud Computing
Nouveautés dans le Cloud Computing
Corporate
Acquisitions, Actualités financières, responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE), services à la communauté, ressources humaines, mécénat, environnement et éducation.