IBM développe pour Total le supercalculateur industriel le plus puissant au monde


Paris - 18 juin 2019: IBM (NYSE:IBM) a annoncé aujourd’hui avoir développé Pangea III, le supercalculateur industriel le plus puissant au monde, pour Total, acteur majeur de l’énergie au niveau international opérant dans plus de 130 pays. Le nouveau supercalculateur, équipé de processeurs POWER9, aidera Total à localiser plus précisément de nouvelles ressources dans le sous-sol et à mieux évaluer les opportunités de revenus associées. De plus, Pangea III réduit sa consommation électrique à 1,5 mégawatts (versus 4,5 MW pour ses prédécesseurs, Pangea I et II).

 

Pangea III est conçu en utilisant la même architecture IBM POWER 9 haute performance et optimisée pour l’intelligence artificielle (IA) que celle utilisée pour les supercalculateurs Summit et Sierra du Département américain de l’énergie. Etant donné que le processeur IBM POWER9 est optimisé pour tirer parti d’accélérateurs qui lui sont attachés, cela permettra à Total d’améliorer la performance de ses workloads HPC, mais également leur efficacité énergétique.

 

« La puissance de calcul supplémentaire qu’apporte Pangea III contribue à renforcer l’excellence opérationnelle de Total. Nous pouvons ainsi mieux maîtriser les risques géologiques en phase d’exploration et de développement, accélérer nos projets et accroître la valeur de nos actifs en optimisant l’exploitation de nos champs, tout cela à moindre coût », a déclaré Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total.

 

Afin d’explorer de nouveaux gisements de pétrole et de gaz, Total doit d'abord se faire une idée précise de ce qui se trouve dans le sous-sol, grâce à l'acquisition de données sismiques lors des campagnes d'exploration. Les géoscientifiques utilisent ensuite ces images pour déterminer où se trouvent les ressources pétrolières et gazières. Ce processus génère d’énormes quantités de données que les systèmes IBM POWER9 peuvent facilement gérer grâce à leur technologie exclusive au sein du secteur.

 

Dans le cadre d’un processus d’appel d’offres concurrentiel, Total a choisi IBM en raison de son approche de pointe en matière d’informatique accélérée par GPU. IBM a collaboré avec NVIDIA pour développer conjointement la seule connexion NVIDIA NVLink CPU vers GPU du marché, qui permet que la bande passante mémoire entre les processeurs IBM POWER9 et les GPU NVIDIA Tesla V100 Tensorcore soit 5,6 fois plus rapide qu’avec les systèmes x86[i]. Cela permettra à Total de traiter la grande quantité de données nécessaire à la modélisation sismique pour obtenir des informations plus précises, plus rapidement qu’auparavant.

 

Pangea III comprend les domaines d’application suivants :

 

  • Imagerie sismique à plus haute résolution en phase d’exploration et de développement - de nouveaux algorithmes traiteront de gigantesques volumes de données pour produire des images de meilleure résolution afin d'aider Total à localiser les hydrocarbures dans le sous-sol de manière plus fiable. Ceci est particulièrement utile dans des environnements géologiques complexes tels que sous le sel au Brésil, dans le golfe du Mexique, en Angola ou en Méditerranée orientale.

 

  • Développement et modèles de production - grâce à l’augmentation de la puissance de calcul, Total utilisera des méthodes innovantes de simulation des gisements qui, par exemple, intègrent plus efficacement l’historique de production pour élaborer des modèles prédictifs plus fiables, plus rapidement.

 

  • Valorisation et sélection des actifs - grâce à une meilleure évaluation de la valeur de domaine minier et des opportunités, Pangea III permettra à Total une meilleure sélectivité dans l’acquisition d’affaires nouvelles.

 

« Basé sur la même technologie IBM que celle que l’on retrouve dans Summit et Sierra - les supercalculateurs les plus intelligents au monde - Pangea III démontre que les systèmes IBM Power Systems ne sont pas destinés uniquement aux grands organismes gouvernementaux ou de recherche », a déclaré David Turek, Vice-Président d’Exascale Systems pour IBM Systems. « Les plus grandes entreprises mondiales, telles que Total, s’appuient désormais sur cette même technologie afin de changer profondément leur mode de fonctionnement. Cela leur donne également la possibilité d'explorer le rôle que les systèmes IBM Power Systems peuvent jouer sur leurs workloads les plus gourmandes en données, telles que le Cloud hybride et l'IA. »

 

Pangea III, qui a une puissance de calcul de 25 pétaflops (soit l'équivalent de 130 000 ordinateurs portables), avec une capacité de stockage de 50 pétaoctets[1], est classé n°11 parmi les supercalculateurs les plus puissants au monde, public ou privé (TOP500 de juin 2019).

 

Pour en savoir plus sur la façon dont les systèmes IBM POWER changent le monde du calcul haute performance : https://www.ibm.com/it-infrastructure/solutions/hpc

 

[1] Un pétaoctet est un million de gigaoctets de données

 

[i] Un débit en entrée sortie 5.6x plus élevé, chiffre basé sur des tests réalisés par NVIDIA entre un processeur Xeon E5-2640 V4 et un processeur POWER9 tous deux reliés à un GPU V100 (12 Go/sec vs 68 Go/sec mesuré)

Contact(s) relations externes

IBM

Gaëlle Dussutour Tel. : + 33 (0)1 58 75 17 96 dusga@fr.ibm.com

Weber Shandwick pour IBM

Eric Chauvelot / Julie Fontaine Tél. : + 33 (0) 1 47 59 56 57 / + 33 (0) 1 47 59 56 24 ibmfrance@webershandwick.com

Fils RSS correspondants
Thèmes Fils RSS
Energie et Service Public
Actualités concernant les solutions IBM pour l'industrie de l'énergie et le service public.
IBM Systems