Blue Gene

La solution system Blue Gene/P d’IBM - En savoir plus

La solution Blue Gene®/P d'IBM fait suite au succès de la solution Blue Gene/L et applique les principes de conception essentiels initialement définis dans le programme Blue Gene/L. Plus spécifiquement, la famille des supercalculateurs Blue Gene a été conçue pour fournir des performances extrêmement élevées dans un environnement de programmation standard, tout en assurant une plus grande efficacité en termes de consommation énergétique, d'occupation au sol et de refroidissement. Blue Gene/P affiche des performances encore plus élevées grâce à une augmentation de la densité et de la fréquence, à un système SMP 4-voies amélioré, à l'extensibilité (dans l'objectif du pétaflop) et à une gestion ambitieuse de l'énergie afin de réduire la consommation, principe déjà utilisé pour la solution Blue Gene.

De nombreux laboratoires publics ou universitaires ont déjà déployé la solution Blue Gene pour des travaux de recherche couvrant aussi bien l'armement que la radio-astronomie, le dépliage des protéines, l'étude du climat, la cosmologie ou le développement de médicaments.

Les clients de Blue Gene signalent que le délai de déploiement de nombreuses applications a été réduit, parfois même divisé par 10. Les chercheurs peuvent donc lancer plus souvent de nouvelles exécutions, ce qui leur permet d'explorer différents modèles et approches. Blue Gene apporte une évolution significative à la recherche scientifique.

Blue Gene/P propose plus que des performances de calcul. Grâce à sa conception unique qui permet un conditionnement dense des processeurs, de la mémoire et des interconnections, Blue Gene/P affiche une efficacité exceptionnelle en termes de consommation énergétique, de refroidissement et d'occupation au sol.

Disponible dans des configurations qui vont de une à 72 armoires, Blue Gene/P est la dernière innovation d'IBM pour repousser encore les limites de la science, sans sacrifier l'efficacité.

Les 10 meilleures raisons de choisir Blue Gene/P

  1. Une extensibilité exceptionnelle pour des progrès rapides de la recherche scientifique
  2. La machine la plus puissante du monde (top500.org)
  3. La plus grande fiabilité, le meilleur MTBF/taux de pannes pour des machines de calcul intensif (10-100X)* et une maintenance réduite
  4. Une faible consommation énergétique (~4-10X) (green500.org), un encombrement réduit et le CTP le plus faible **
  5. Une large gamme d'applications scientifiques avec un excellent rapport coût/performance
  6. Une bande passante de communication interprocesseurs élevée (7,5 fois plus grande)
  7. De multiples réseaux à délais réduits
  8. Des modèles de programmation classiques : MPI, OpenMP, POSIX I/O
  9. Des exécutions reproductibles, déterministes qui permettent de tracer facilement les erreurs et d'ajuster les performances
  10. Une bande passante mémoire immense pour les applications avides de données comme les recherches par exemple